09/05/2005

J'ai souhaité tellement d'étoiles filantes etEclater en mi

J'ai souhaité tellement d'étoiles filantes et

Eclater en mille morceaux

Plus rien de nous

Plus rien de moi
Juste toi ta peau ton regard peuplant l'immensité

Un bourdonnement comme un fantôme et tout tremble

Tout frissonne mais ta chaleur m'apaise

Au bord de l'eau quelques-unes de tes branches trempent et mouillent

Enfin mon amour est un rêve pour briser les illusions

Mais quelle frénésie et mon souffle s'échappe

Gratter gratter gratter tout enlever

Lambeaux de chair impure et tes yeux

Je m'y vois j'y vis j'y respire

 

Si tu as besoin de moi

Moi qui n'ai pas de forme et qui avance si droite et dure

Avance sans regarder

Avance cherche à respirer

Alors détourne-moi

Il y a ce présent si beau, si laid, comme une lettre ouverte

Qui n'attend que nos yeux pour la brûler

Nous embraser, n'être plus que flammes

Suppliant pour un éternel repos

 

Chiens de diamant, j'arrracherai à vos cris

Tous les voiles et te les offrirai
Ces tissus d'étoiles fortes froides si belles si belles

Moulin à vent qui déraille, comme j'aime ton bruit grinçant

Et l'apaisement lorsque je dors à l'ombre de tes murs fantômes

Mais tu es éternel et si ton coeur porte loin
Je rendrai ton regard infini à s'y perdre

Et j'imagine le lierre s'accrocher à tes doigts et se glisser dans tes cheveux

Comme mon souffle dans tes bras

 

Il y a dans cette ronde infinie

Un profond silence, je l'agrandis

J'y perçois quelques rires et tintements de voix

Mirages de plus mais lorsque l'âme est en paix

Ils courent devant moi et ne m'effraient pas

J'ai longtemps attendu jusqu'à ces quelques gouttes perler de mes doigts

Sur tes paupières closes d'éternel endormi

(08-05-04)




00:11 Écrit par L'eau | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

amour ...prends soin de toi mon rayon de lune et de ton amour présent futur ....

Écrit par : rayon de soleil | 09/05/2005

Les commentaires sont fermés.